Read Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 by Plutarch Free Online


Ebook Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 by Plutarch read! Book Title: Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41
The author of the book: Plutarch
Format files: PDF
The size of the: 770 KB
City - Country: No data
Loaded: 2260 times
Reader ratings: 3.8
Edition: Belles Lettres
Date of issue: 1974
ISBN: 2251002677
ISBN 13: 9782251002675
Language: English

Read full description of the books:



Cette nouvelles série d'œuvre morale s'ouvre sur un thème classique et rebattu, mais néanmoins vrai : le fait que les véritables richesses sont celles de l'âme, et non pas celles que l'on amasse, sans se satisfaire jamais d'en avoir assez, que l'on étale, et qui suscitent de l'envie plutôt que l'estime. Le vrai bonheur ne s'achète pas : il s'acquière avec la vertu.

"La fausse honte" aborde un thème plus original. Plutarque se fait habituellement le thuriféraire de la douceur, de la modération et de la modestie. Mais il est des cas où une trop grande timidité peut nous nuire, par exemple lorsqu'il s'agit de repousser des l'impudence de solliciteurs importuns, ou des requêtes déplacées. En effet, les suites d'une complaisance peuvent être désastreuses pour nous, si nous ne prenons pas garde à nous entrainer à dire non. Pour cela, il faut commencer par les cas faciles : quelqu'un nous propose de boire un verre ou de jouer au dés alors qu'on est déjà saoul ? Ne pas hésiter à refuser, quitte à encourir des moqueries. C'est en refusant d'écouter les mauvais conseils de la fausse honte que l'on se gardera plus aisément de cas plus graves.

"De l'envie et la haine" est un court traité mutilé où ces deux passions sont comparées, mais c'est l'envie qui est principalement le sujet : si la haine peut-être juste, ce n'est jamais le cas de l'envie.

"Comment se louer soi-même sans exciter l'envie" est encore un traité où sont abordés un cas exceptionnel de la règle générale qui nous invite à ménager l'amour-propre d'autrui en n'étalant pas trop le notre. Si Plutarque ne manque jamais de le rappeler, il est des cas où un intérêt supérieur peut nous dicter de faire notre propre louange : évidemment lorsque nous avons à nous défendre d'une accusation, mais aussi lorsque en tant que chef, nous devons inspirer de la confiance à nos subordonnés pour affronter des périls communs, pour provoquer l'émulation et pour rabaisser les insolents. Mais pour autant, il faut encore déguiser les flatteries que l'on tourne vers soi-même, si on ne veut pas qu'elles soient trop mal reçues. Pour cela, Plutarque préconise de nombreux tours, comme tempérer l'exposé de nos mérites avec l'aveu de quelque défaut, ou en attribuant à la fortune et aux circonstances ce qui nous revient.

Le dernier texte, sur les délais de la justice divine, traite plus de théologie. Au début, Plutarque est à Delphes avec famille et amis, et un épicurien vient de les quitter après leur avoir fait une tirade qui les a plongé dans la stupeur, surement pour détruire la providence. Pour ranimer l'abattement général, Plutarque va faire appel à toute sa science des mythes et ses ressources d'exégèse pour expliquer les raisons qui font que les méchants semblent prospérer, contre toute justice, alors que les bons ne sont pas toujours récompensés. Il argumente ainsi par le fait que les délais qui semblent séparer le vice de sa punition sont dus à une sage disposition, car il n'est pas bon de juger sous le coup de la colère. De plus, le méchant est puni par le remord qui le ronge intérieurement, et que seul la pénitence délivre. Egalement, si les hommes ne croient pas au châtiments de l'âme après la mort, il reste encore la ressource de les effrayer en leur montrant que les châtiments peuvent s'étendre à la descendance, ou à tous les habitants d'une ville. Enfin, il évoque finalement le mythe d'un homme mauvais qui aurait complètement changé de caractère après une expérience d'extase, de mort pendant laquelle son âme aurait voyagé, et aurait vu le sort des âmes après le trépas. Une sorte de voyage de Dante à l'envers, très effrayant, avec luxe de détails frappants et édifiants.


Download Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 PDF Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 PDF
Download Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 ERUB Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 PDF
Download Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 DOC Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 PDF
Download Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 TXT Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 PDF



Read information about the author

Ebook Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 read Online! Plutarch, later named, upon becoming a Roman citizen, Lucius Mestrius Plutarchus; (AD 46 – AD 120) was a Greek historian, biographer, and essayist, known primarily for his Parallel Lives and Moralia. He is classified as a Middle Platonist. Plutarch's surviving works were written in Greek, but intended for both Greek and Roman readers.





Reviews of the Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41


ROBERT

What do you ask to drive a phone number for?

SOPHIA

Bogus! You could have done better.

LUCAS

Interesting read for true fans

EMMA

Frankly, double




Add a comment




Download EBOOK Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 by Plutarch Online free

PDF: oeuvres-morales-tome-vii-2-traits-37-41.pdf Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 PDF
ERUB: oeuvres-morales-tome-vii-2-traits-37-41.epub Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 ERUB
DOC: oeuvres-morales-tome-vii-2-traits-37-41.doc Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 DOC
TXT: oeuvres-morales-tome-vii-2-traits-37-41.txt Oeuvres Morales, Tome VII-2 ; Traités 37-41 TXT